8 astuces de langage corporel que vous devez absolument connaître.

427

Comment faire bonne impression sans dire un mot ?
Imaginons que vous deviez passer un entretien pour le job de vos rêves. Vous avez répété votre discours au moins 85 fois. Vous connaissez votre CV par cœur. Vous avez trouvé la tenue parfaite, vous êtes prête. Êtes-vous sûre ?

Le langage de votre corps en dit tout autant que vos mots et si vous n’êtes pas prête de ce côté-là, vous pourriez bien envoyer de mauvais messages sans même vous en rendre compte. Pas de panique, nous avons mené l’enquête et avons mis en lumière 8 astuces de langage corporel à maîtriser en toute situation. Le dream job est à vous !

1.Travaillez votre posture

Faites attention à vous asseoir ou à vous tenir debout en étant bien droit… Oui, mais pas trop, sinon vous pourriez passer pour quelqu’un de rigide. Décontractez vos épaules, engagez-vous totalement dans la discussion en ramenant votre poitrine vers l’avant. Imaginez également qu’une petite ficelle tient votre tête bien droite.

——————————————————————————
2.Prenez la pose (mais pas n’importe laquelle).

Tenez-vous avec la poitrine ouverte, tel un super-héros. Que faire de vos mains ? Bon, on ne va pas se la jouer Wonderwoman jusqu’au bout ça serait too much. Évitez simplement de les approcher de votre visage ou de votre bouche, cela traduit une grande nervosité ou un problème d’aisance relationnelle.

——————————————————————————
3.Ne croisez pas vos bras à moins que vous soyez en groupe.
Scientifiquement parlant, croiser vos bras serait un moyen d’engager les deux côtés de votre cerveau et ainsi de se concentrer et de résoudre des problèmes plus facilement. Le problème est que, si vous êtes face à un interlocuteur, cela traduit une fermeture au dialogue, à l’échange. En revanche, si vous êtes en groupe, cela peut signifier que vous portez une oreille attentive à la discussion.

——————————————————————————
4.Établissez un contact visuel, mais pas trop.
Le eye-contact est important pour montrer votre intérêt. Mais tout est une question de balance. Maintenez le regard de l’autre lorsqu’il vous parle mais regardez ailleurs de temps à autre (lorsque vous réfléchissez à ce que vous allez dire, que vous formulez vos pensées, par exemple). Cela équilibrera l’échange et évitera de fixer votre interlocuteur et de le rendre mal à l’aise.

——————————————————————————
5.Rapprochez-vous.
Encore une fois, tout est une question d’équilibre. Se pencher vers votre interlocuteur traduira votre intérêt pour ce qu’il vous dit et votre engagement dans la discussion. Toutefois, si vous pouvez sentir son haleine d’oignon frit post-bagel c’est que vous êtes sans doute aller trop loin.

——————————————————————————
6.Utilisez des supports à bon escient.
Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes, on sait rarement que faire de ses mains. Alors, si tenir une tasse à café vous met plus à l’aise, allez-y ! Mais attention, il faut la tenir à hauteur de la poitrine et non du visage car cela induira une barrière physique à l’échange.

——————————————————————————
7.Parlez avec les mains.
Des études ont montré que parler avec les mains nous permettrait de mieux réfléchir. Cela vous apportera également plus de crédibilité. En effet, en parlant avec les mains, vous vous montrez parfaitement convaincue de ce que vous racontez.

——————————————————————————
8.Imitez votre interlocuteur.
Mimez les attitudes de la personne à qui vous parlez. L’effet miroir montrera que vous êtes en parfaite adéquation avec votre interlocuteur ou avec l’équipe. Faites juste attention à ne pas trop en faire. Il ne faut pas que cela se voit : vous passeriez de candidat idéal à personne bizarre, et ça on ne veut pas.

Laisser une réponse

Entrer votre commentaire s'il vous plaît
Entrer votre nom s'il vous plaît